Comment récupérer son véhicule en fourrière à la Courneuve ?

fourrière

Et oui! Trouver un parking actuellement est un travail pénible, surtout dans les zones urbaines. Ainsi, quelques petites infractions peuvent se faire par-ci par-là pour vous économiser du temps. Pourtant, ce risque peut vous coûter extrêmement cher sur tous les plans. Sur ce, vous aurez à frôler l’univers de la fourrière automobile, tout en sachant comment récupérer un véhicule d’un garage communal.

Quelles seraient les raisons d’une mise en fourrière d’une voiture ? 

En Île-de-France, plus précisément à La Courneuve, les règles de la circulation semble stricte. D’ailleurs, il suffit d’un rien pour que les voitures en circulation soient saisies par un officier de police judiciaire: “Dura lex, sed lex”. En principe, une fourrière se charge uniquement des véhicules abondonnés. Mais dans l’objectif de garantir une fluidité des routes, les agents de police ont la possibilité de mettre en fourrière n’importe quelle voiture mal stationnée. D’ailleurs, il existe plusieurs types de mauvais stationnements pouvant interpeller l’attention de ces services municipaux.

Effectivement, un stationnement dangeureux est une des infractions que les agents de la fourrière courneuve ne peuvent tolérer. Oui, se garer à des endroits inappropriés comme les passages zébrés, les virages … est non seulement irritant, mais se trouve complétement dangereux. De surcroît, cet act pourrait vous coûter 135 € d’amende et 3 points de votre permis. Outre cela, il y aussi les stationnements gênants, c’est-à-dire l’arrêt d’une voiture sur un emplacement pouvant perturber les autres usagers de la circulation. Celui-ci, par contre est uniquement passible d’une amende de 35 €. Enfin vient le stationnements abusif, une autre infraction des automobistes garant leur voiture sur un parking pendant une longue durée.

Comment savoir que son véhicule a été mis à la fourrière?

Qui serait alors pire perdre son véhicule ou voir celui-ci mis à la fourrière? Cependant, le dernier cas de figure serait fort probable si vous l’avez garé sur un emplacement inadéquat. Pour en avoir le coeur net, il est exhorté de joindre le commissariat le plus proche au téléphone, ou carrément visiter un site web capable de vous prodiguer des infos sur votre automobile. À cet effet, vous aurez uniquement à leurs donner votre numéro d’immatriculation, et le site fera le reste pour vous. En effet, la consultation d’une tierce agence est fortement recommandée, étant donné que les postes de police sont généralement difficiles à joindre. Dans le cas contraire, si jamais un véhicule vous barre la route, il serait préférable que vous vous adressiez à la fourrière, itou. Etant donné qu’un appel suffit à faire saisir votre voiture, le simple fait de respecter le droit routier vous épargnera les va-et-vient répétitifs à la fourrière. De surcroit, sachez que la mise en fourrière n’est pas qu’une simple réquisition de véhicule, vu qu’il y a des frais de fourrière journaliers à payer. Cependant, une contestation est possible auprès d’un tribunal judiciaire, si et seulement si le véhicule ne se trouve pas encore entièrement dans le camion.

Comment faire pour récupérer sa voiture du garage communal ?

Concernant la récupération de votre véhicule, il est fortement recommandé d’aller directement au poste de police pour connaître la procédure exacte. D’ailleurs, cette unité territoriale détient la carte grise de votre voiture. Par ailleurs, le passage au commissariat est tout de même obligatoire, car seuls les agents peuvent confirmer l’identité du propriétaire de l’automobile ou encore l’authenticité de la procuration faite par le proprio. De plus, un document appelé “décision de mainlevée” vous sera délivré par cette unité, afin de pouvoir récupérer votre auto.

Inopportunément, d’autres documents seront requis comme votre carte d’identité, votre permis de conduire, votre carte internationale d’assurance automobile, et la facture de vos frais d’enlèvement. Dans le cas où vous n’avez pas la somme demandée, un délai de 45 jours vous sera alors accordé pour pouvoir payer les frais journaliers de votre voiture lors de son séjour à la fourrière courneuve. Le paiement, quant à lui, se fait sur place.

Quelques conseils pour éluder la fourrière

Si vous ne souhaitez pas voir votre véhicule dans le garage municipal, respecter le droit routier serait le plus simple. Toutefois, certaines urgences font que les stationnements interdits deviennent obligatoires. Pour ce faire, vous devriez alors demander à quelqu’un de stationner votre véhicule à votre place en attendant que vous finissiez de résoudre votre problème. Dans le pire des cas, vous pouvez éluder certains emplacements à risque comme les passage piétons, les trottoir, les virage, les sorties de garage … Outre cela, faites toujours en sorte de mettre à jour vos fiches techniques, afin de ne pas aggraver la situation. Aussi, il est important de rester vigilant, même si vous désirez abondonner votre voiture à la fourrière. Chose impossible, étant donné que cela vous coûtera pas moins de 400 €. À part les frais et la confiscation de votre véhicule, les camionneurs ne travaillent pas forcément avec douceur, ce qui risquerait aussi de l’endommager davantages.

Comment définir une voiture ancienne ?