Peut-on correctement entretenir sa voiture soi-même ?

Si vous avez envie d’allonger la durée de vie de votre véhicule, vous devrez bien l’entretenir. Et malgré le fait que l’évolution de la technologie intègre l’industrie automobile, certains entretiens restent indispensables. Il est possible que ce soit la première fois que vous disposiez d’une voiture de luxe chez vous. Ou bien, que vous ne connaissiez pas grand-chose à la mécanique. Si c’est le cas, le mieux est de contacter un professionnel dans le domaine. Par contre, pour certaines personnes, entretenir sa voiture soi-même reste la meilleure solution et évite l’investissement. Est-ce possible ? Et comment s’y prendre correctement ?

Entretenir son véhicule soi-même : faire attention à la garantie

Dans le cas où votre voiture a en ce moment un problème grave, n’oubliez pas que chaque constructeur va vous demander d’apporter une preuve sur l’entretien préconisé effectué. Cela aidera à entamer les démarches nécessaires pour la prise en charge du dédommagement. Cela dit, si votre véhicule a été victime d’un sinistre ou s’il y a des grands travaux à réaliser, le mieux est de toujours faire appel à un professionnel. En gros, entretenir sa voiture soi-même ne vous permet pas de prouver la facture à votre assurance.

L’importance de la fibre d’habitacle

Habituellement, il est très fréquent que les trajets d’un conducteur se situent dans un milieu urbain, c’est-à-dire dans une zone polluée ou dans une grande ville. Si c’est votre situation, il vous est nécessaire de remplacer le filtre d’habitacle à chaque fois que votre véhicule atteint 10 000 km. Toutefois, ce remplacement peut aussi se faire chaque 15 000 km. En général, changer ce filtre est assez simple, vous n’aurez pas besoin de faire appel à un mécanicien ou à un garagiste. Il vous suffit juste d’enlever le cache se trouvant sous le par brise.

Les erreurs à éviter lors de la vidange

Entretenir sa voiture soi-même, c’est également penser à effectuer la vidange. Ce genre d’action est même l’une des opérations indispensables. Seulement, en cas d’erreur, ce travail peut être dangereux. Il faut donc éviter de se tromper sur l’huile du moteur, surtout si le moteur est encore très récent. Il faut s’assurer que la quantité d’huile ajoutée ne risque pas d’abîmer le moteur. En effet, si vous y ajoutez trop d’huile, sachez que cela risquerait de détruire le moteur. Le plus souvent, il est conseillé d’utiliser de l’huile bien lubrifiée. Vous en trouverez dans les magasins et dans une station d’essence.

A quel moment et quelle fréquence faire ses révisions auto ?
Comment utiliser un carnet d’entretien ?